Psychomotricité

Qui est le psychomotricien ?

Le psychomotricien diplômé d'Etat est un professionnel paramédical, auxiliaire de médecine.

Sa formation est sanctionnée, après trois années d'études post-baccalauréat, par un diplôme d'Etat délivré par le Ministère de la Santé.

Ses compétences professionnelles sont définies par le Décret N° 88-659 du 6 mai 1988.

Le psychomotricien intervient auprès d'enfants, des adolescents, des adultes et des personnes agées confrontées à des difficultés d'adaptation et de comportement. Ces difficultés peuvent être passagères ou durables. Elles sont parfois liées à des déficiences ou des handicaps.

Le psychomotricien exerce en libéral, institutions spécialisées ou non (crèche, maison de retraite, IME, IMP ... ) ou à l'hôpital dans différents services.

Tarifs et remboursements

  • Les soins psychomoteurs sont pris en charge par l'assurance maladie en institutions spécialisées. Par contre, les actes psychomoteurs (bilans et séances) ne sont malheureusement pas remboursés dans le cadre de l'activité libérale.  Aucune convention n'a encore été signée avec la sécurité sociale.
  • Certaines mutuelles prennet en charge une partie des frais de séances.
  • Renseignez vous auprès de votre mutuelle
  • Une demande de participation financière exceptionnelle peut être réalisée auprès de la CPAM, de certaines mutuelles et de la MDPH selon le cas.
  • Parlez-en à votre médecin.

 

Extrait du décret de compétence du psychomotricien.

Les personnes titulaires du diplôme d'Etat de psychomotricien sont habilitées à accomplir les actes professionnels suivants :

l° Bilan psychomoteur.

2° Education précoce et stimulations psychomotrices.

3° Rééducation des troubles du développement psychomoteur ou des désordres psychomoteurs suivants au moyen de techniques de relaxation dynamique, d'éducation gestuelle, d'expression corporelle ou plastique et par des activités rythmiques, de jeu, d'équilibration et de coordination :

  • Troubles de la maturation et de la régulation tonique,
  • Retards du développement psychomoteur,
  • Troubles du schéma corporel,
  • Dysharmonies psychomotrices,
  • Troubles de la latéralité,
  • Troubles de l'organisation spatio-temporelle,
  • Maladresses motrices et gestuelles, dyspraxies,
  • Débilité motrice,
  • Instabilité psychomotrice,
  •  Inhibition psychomotrice,
  • Troubles de la graphomotricité.

4° Contribution par des techniques d'approche corporelle, au traitement de déficiences intellectuelles, des troubles caractériels ou de la personnalité, des troubles des régulations émotionnelles et relationnelles et des troubles de la représentation du corps d'origine psychique ou physique.